vendredi 13 mars 2020

13 choses que vous devriez nettoyer plus souvent !

13 choses que vous devriez nettoyer plus souvent ! 


On ne soupçonne pas toujours la saleté que certains des objets que l’on utilise quotidiennement contient. Brosses, appareils électroniques, poignées, machine à laver, lave-vaisselle, plantes, oreillers… sont des nids à bactéries, microbes et germes.

Vous vous demandez comment les nettoyer ? Nous vous indiquons comment procéder !


1)    Votre brosse à cheveux

Nettoyez votre brosse avec du vinaigre blanc ou du shampoing.

Retirez les cheveux qui y sont accrochés puis immergez-la dans un mélange d’eau chaude et de vinaigre blanc (proportion 50-50) pendant 1 heure au minimum. Cela permettra de dissoudre les résidus de cellules mortes qui peuvent y être accrochés.
Pour un lavage plus rapide, vous pouvez également déposer un peu de shampoing au bout de vos doigts et frotter votre brosse avant de la rincer.
Ensuite, vous pouvez la faire sécher à l’air libre ou au sèche-cheveux.

Attention, éviter de faire tremper votre brosse si celle-ci est en bois, car cela pourrait l’endommager.


2)    Votre brosse à dents
Faites tremper votre brosse à dents dans du vinaigre blanc ou une solution buccale.

Bien qu’il soit conseillé de changer sa brosse à dents tous les 3 mois, il est recommandé de la nettoyer régulièrement afin d’éliminer les bactéries et moisissures qui s’y logent.
Deux solutions s’offrent à vous. Soit faire tremper votre brosse à dent dans une solution buccale soit dans du vinaigre blanc que vous aurez dilué avec de l’eau.


3)    Votre téléphone portable

De l'eau chaude savonneuse ou une lingette suffisent à nettoyer votre téléphone.

Difficile à croire, mais c’est l’un des objets qui contient le plus de germes dans votre maison. Normal quand on y pense, car entre 38 % et 75 % (selon les études) des gens l’emmènent aux toilettes…
Imbibez, sans le tremper, un chiffon avec de l’eau chaude savonneuse et nettoyez doucement l’écran, les boutons, le côté du téléphone et la coque ou l’étui que vous aurez préalablement retiré.
Vous pouvez également utiliser une lingette nettoyante (disponible en magasin de téléphonie).


4)    Vos écouteurs

Frottez vos écouteurs avec une vieille brosse à dents puis désinfectez-les.

Des écouteurs mal entretenus peuvent rapidement devenir un foyer accueillant pour microbes et bactéries. Or, avouons-le, placés dans les oreilles, puis immédiatement rangés dans un sac ou dans une poche, nous prenons peu le temps de les nettoyer.
Prenez une vielle brosse à dents, frottez en douceur les écouteurs puis désinfectez-les à l’aide d’un coton-tige imbibé d’alcool. Pour terminer, utilisez un mouchoir et un peu d'alcool pour nettoyer le fil.


5)    Votre télécommande TV

Utilisez un chiffon imbibé d'eau chaude et de liquide vaisselle. 

Sans doute utilisée tous les jours ou presque, elle est rarement nettoyée.
Munissez-vous d’un chiffon en microfibre et d’une vieille brosse à dent, ouvrez le boîtier de la télécommande et retirez les piles. Imbibez votre chiffon d’eau chaude et d’une noisette de liquide vaisselle afin de nettoyer la télécommande. Dans les recoins difficiles et entre les touches, frottez doucement à l’aide de la brosse à dents.


6)     Votre clavier d’ordinateur

Un chiffon imbibé d'eau et de liquide vaisselle ou de vinaigre blanc est efficace pour désinfecter votre clavier.

Vos mains peuvent collecter beaucoup de germes tout au long de la journée en touchant de nombreux objets. Ces germes peuvent être facilement transférés sur le clavier de votre ordinateur au moment où vous commencez à taper.
Commencez par éteindre votre ordinateur, débranchez-le puis, si besoin, inclinez votre clavier pour éliminer les débris. Passez sur le clavier un chiffon imbibé d’eau et de produit vaisselle ou de vinaigre blanc puis passez un coton-tige humide entre les touches.

Attention, n’essayez pas d’enlever les touches s’il s’agit d’ordinateurs portables (vous ne pourriez pas les remettre) et ne vaporisez rien dessus !


7)     Vos poignées

Nettoyez efficacement vos poignées grâce à du vinaigre blanc ou du savon.

Poignées de portes, de réfrigérateur, de four, de micro-onde, de robinets, d’armoires, de commodes… Il s’agit des surfaces les plus touchées de votre maison. La saleté, le gras et les bactéries s’y déposent très facilement.
Utilisez un chiffon en microfibre imbibé d’eau chaude et de vinaigre blanc puis frottez délicatement.
Une autre solution consiste à remplir un petit seau d’eau tiède que vous pouvez mélanger à du savon de Marseille ou du savon noir avant de frotter les poignées à l'aide d'une éponge.

8)    Votre machine à laver

Pour faire disparaître moisissures, bactéries et tarte, versez du vinaigre blanc dans le tambour de la machine et lancez un programme court.


On pourrait penser que l’endroit où vos vêtements sont nettoyés est lui-même propre. Mais en réalité, vos machines peuvent accumuler de la moisissure, des bactéries et du tartre.
Une à deux fois par an, versez 1 litre de vinaigre blanc dans la machine à laver et lancez un programme court à haute température.
N’oubliez pas de laver également le bac à produits, les panneaux externes, les filtres et le joint de porte.


9)    Votre lave-vaisselle

L'acide citrique et le vinaigre blanc viendront à bout des tâches, débris et odeurs présents dans votre lave-vaisselle.

Des débris peuvent s'y accumuler et empêcher la vaisselle de devenir parfaitement propre en plus de diffuser une mauvaise odeur dans votre cuisine dès que vous ouvrez la porte du lave-vaisselle.
Pour un lavage rapide, versez directement dans la cuve du lave-vaisselle 6 cuillères à soupe d’acide citrique ou 2 grandes tasses de vinaigre blanc. Puis faites tourner la machine à vide.
Pour un nettoyage en profondeur, débranchez le lave-vaisselle et retirez toutes les parties amovibles. Nettoyez les bras de lavage en les frottant avec un chiffon ou une éponge propre imbibé d’eau chaude et d’un peu de liquide vaisselle. Récurez le filtre et les joints de porte à l’aide d’une brosse dure imbibée d’eau chaude et de quelques gouttes de liquide vaisselle. Terminez en ajoutant 6 cuillères à soupe d’acide citrique ou 2 grandes tasses de vinaigre blanc.


10)  Votre poubelle de cuisine

Votre poubelle peut être désinfectée avec de la javel ou de l'eau chaude et du bicarbonate de soude.

Pour limiter la prolifération des bactéries, essayez de nettoyer vos poubelles au moins une fois par mois.
Vous pouvez soit la nettoyer avec un mélange de bicarbonate de soude et d’eau chaude, soit avec de la javel ou du produit vaisselle. N’oubliez pas de la sécher avant de la remettre en place.


11)  Votre tapis de bain

Lavez régulièrement votre tapis de bain et faites-le suspendre après chaque douche.

Bien que pratique, s’il sèche mal, votre tapis de bain pourrait voir se développer à sa surface de la moisissure et des germes.
Lavez-le régulièrement à 40°C et passez-le au sèche-linge si possible. Après chaque douche, pensez à le suspendre pour le faire sécher.


12) Vos oreillers, couettes et couvertures

Les oreillers, couettes et couvertures doivent être nettoyés régulièrement afin d'éliminer les bactéries et acariens qui s'y logent. 

La nuit, nous éliminons entre 0.5 et 1.5 litres d’eau ce qui a pour conséquence de rendre humides les oreillers, couettes et couvertures et d’entraîner le développement de bactéries et d’acariens.
Les oreillers peuvent être lavés entre 40 et 60°C tous les 3 mois, les couettes entre 30 et 60°C tous les 2 ans et les couvertures au programme laine et à froid.

Attention à bien vérifier l’étiquette de vos oreillers, couettes et couvertures avant de les laver !


13)  Vos plantes d’intérieur

Nettoyez régulièrement les feuilles de vos plantes afin de faciliter leur respiration.

Les plantes d’intérieur aident à purifier l’air de votre maison. Cependant, elles attirent les insectes et collectent de la poussière sur leurs feuilles ce qui rend difficile leur respiration.
Les feuilles de vos plantes peuvent être nettoyées une fois par semaine. Les plantes de petites tailles peuvent être aspergées d’eau tiède sous la douche tandis que celles de grandes tailles doivent être nettoyées avec une éponge humide imbibée d’eau déminéralisée de préférence. 


jeudi 13 février 2020

La déco au siècle dernier

La déco au siècle dernier



Sobre, éclectique, coloré ou minimaliste, chaque décennie a eu son style. Si certains éléments de décoration ont traversé le temps jusqu'à nous, d'autres, oubliés, ont été redécouverts et remis au goût du jour.
Dans cet article, nous vous proposons de vous replonger dans le passé, à la découverte des intérieurs du siècle dernier.





1901 - 1910 : L'Art Nouveau

photo du style et de la décoration Art Nouveau
L'Art Nouveau : escaliers monumentaux, courbes, ornementations inspirées des végétaux et animaux.


Styles :

- Matériaux : verre, ferronnerie, pierres de taille, briques, bois et céramique.
- Plantes et corps de femmes sculptés sur les meubles, styles frais, léger, informel et féminin.
- Motifs de la nature tels que des végétaux, fleurs, insectes ou animaux, courbes, ondulations et arabesques.
- Couleurs pastel.





1908 - 1935 : L'Art Déco

photo du style et de la décoration Art Déco
L'Art Déco : un style ostentatoire, des motifs géométriques et de la couleur.


Styles :

- Matériaux : chrome, verre, tissus brillants, miroirs et carreaux de miroir
- Goût prononcé pour le luxe avec des images stylisées d'avions, de voitures, de paquebots ou de gratte-ciel.
- Motifs abstraits et de la nature : coquillages, levers de soleil, fleurs, formes géométriques et angulaires.
- Explosions de couleurs. 





1918 - 1950 : Le Modernisme 

photo du style et de la décoration Moderniste
Le Modernisme : des lignes et des angles, des intérieurs lumineux, sobres et peu décorés.


Styles : 

- Matériaux : acier tubulaire, plastique, contreplaqué stratifié et fibre de verre.
- Design scandinave, espaces parfois sous-meublés et austères, meubles aux lignes fuselés et aux pieds fins.
- Motifs abstraits.
- Couleurs primaires audacieuses et acidulées.





1950s : L'influence des USA

photo du style et de la décoration des années 50 USA
Années 50 : production et consommation de masse, influence des États-Unis et de "l'American Dream".

Styles : 

- Matériaux : PVC, Formica, fibre de verre, caoutchouc, mélamine, aluminium, vinyle et plastiques.
- Mobilier modulable et fonctionnel, cuisines équipées, plans ouverts et meubles empilables.
- Motifs géométriques et abstraits.
- Couleurs primaires.





1960s : Look groovy



photo du style et de la décoration des années 60 groovy
Années 60 : plastique, couleurs vives, courbes & rondeurs et surtout... du jetable !


Styles :

- Matériaux : plastique, PVC, verre et bois.
- Design scandinave et Bauhaus, meubles polyvalents, tapis à poils longs, aux couleurs vives et aux motifs exotiques. Un maître-mot : le jetable.
- Formes et fleur stylisées, motifs psychédéliques, lignes courbes et formes molles.
- Couleurs : vert, or, orange, bleu et jaune





1970s : Le multicolore

photo du style et de la décoration des années 70 multicolore
Les années 70 : fourrures, couleurs vives, motifs orientaux, ronds et psychédéliques.


Styles : 

- Matériaux : pierres, plastique, acier tabulaire, inox, formica, plexiglas, résine, vinyle chrome, pin, teck et osier.
- Lambris, moquette, tapis shag, motifs macramé, tapis à poils longs, crochets posés sur les canapés. Styles Retro pop, Funky, Soul, Pop'Art...
- Motifs géométriques ronds et psychédéliques.
- Couleurs flashy, vives et joyeuses : jaune, vert, bleu, orange, rouge, rose. 





1980s : Le rétro-moderne

photo du style et de la décoration des années 80 le rétro-moderne
Années 80 : émergence de plusieurs styles, liberté de création et métissage des textures et matières.


Styles : 

- Cuisines ouvertes, pièces lumineuses, espaces minimalistes qui mettent en valeur des meubles aux lignes épurées, style preppy pour les rideaux ou fauteuils (rayures bleues et blanches), chintz qui recouvrent les canapés et fauteuils.
- Figures géométriques, art abstrait et motifs floraux, métal avec angles saillants et courbes, chrome, miroir et verre.
- Couleurs pastel et utilisation de blanc pour intensifier les couleurs.





1990s : Revenir à l'essentiel

photo du style et de la décoration des années 90 l'essentiel
Années 90 : style épuré, teintes naturelles, acier et verre.


Styles : 

- Matériaux : pin, fer, céramique, bronze, aluminium.
- Murs peints à l'éponge, papiers peints avec une bordure sur le haut ou au milieu (chambres d'enfants), cuisines blanches et planchers en bois. A la place des traditionnelles fenêtres carrées, le haut de celles-ci s'arrondit en demi-lune.
- Couleurs primaires : rouge, jaune, bleu et beige et blanc, pastel.








Sources :
Architectural Digest
tldtouteladecoration.com
ateliergermain.com
cheatsheet.com


samedi 21 décembre 2019

Décorations de Noël en extérieur

Décorations de Noël en extérieur


Alors que nous plongeons plus profondément dans le froid et l'hiver, peut-être vous demandez-vous de quelles façons vous allez faire entrer l'esprit de Noël dans votre logement.
Et si vous regorgez sans doute d'idées pour la décoration intérieure de votre habitation, peut-être manquez-vous d'inspiration pour illuminer, embellir et habiller vos extérieurs. 

Dans cet article, nous vous proposons plusieurs bricolages de Noël, aisés à faire avec du matériel que vous trouverez facilement. 



Empilement de boules de Noël 

 


Achetez des boules de Noël en plastique de différentes tailles. Faites deux trous de part et d'autre des boules à l'aide d'une perceuse, puis enfilez-les sur une tige en métal que vous aurez préalablement enfoncé dans la terre d'une jardinière. 



Jardinières de Noël 

 

Utilisez de grands pots de fleurs comme base et remplissez-les de guirlandes, d'ornements, de brindilles scintillantes, de boules de Noël et de guirlandes lumineuses. 



Gros cadeaux emballés 

 


Prenez des boîtes en carton de différentes tailles et percez-les de part et d'autre. Vous pouvez décentrer légèrement les trous pour que les boîtes soient inclinées les unes sur les autres. Emballez les boîtes avec un joli papier cadeau puis faites-les glisser le long d'une tige en métal que vous aurez préalablement fixé à l'intérieur d'une jardinière.



Ancien traîneau 

 


Récupérez un traîneau en bois que vous pouvez peindre ou tout simplement vernir. Habillez-le de cadeaux joliment emballés et de branches de sapin.



Arrangements variés 

 


Achetez un large pot aux bords bas et remplissez-le de grosses pommes de pins et de branchages.



Couronne de Noël 

 


Achetez des boules de Noël, une couronne en paille (disponible dans les magasins de loisirs créatifs) ainsi que des pelotes de laines avec de jolies couleurs. Recouvrez la couronne et les boules de Noël avec la laine puis collez-les au hasard avec un pistolet à colle.
Astuce : avant de fixer les boules, suspendez la couronne à la porte. Cela permettra d'avoir une disposition plus harmonieuse. 



Palette peinte 

 


Récupérez une palette en bois à proximité de magasins ou de dépôts puis peignez-la en rouge. Lorsque la peinture aura séchée, munissez vous d'un pochoir et écrivez à la peinture blanche le texte qui vous convient.



Petit train de Noël 

 


Pour faire les wagons, achetez des caisses en bois que vous allez peindre en blanches, rouges ou vertes. Pour les roues, achetez plusieurs disques en bois d'une quinzaine de centimètres de diamètre et de deux ou trois centimètres d'épaisseur. Peignez-les en noir, rouge ou blanc, selon vos goûts.
Lorsque vos wagons et roues sont secs, collez les roues aux wagonnets à l'aide d'un pistolet à colle. Terminez en reliant chaque wagon avec une chaîne épaisse



Bûches Père Noël 

 


Couper en biseau de petites bûches puis munissez-vous de pinceaux. Peignez le quart supérieur en rouge et la moitié en blanc puis ajoutez les yeux. Pour le nez, collez un petit pompon couleur chair et complétez le tout par un ruban que vous pouvez nouer autour de la bûche.

samedi 23 novembre 2019

Comment fixer un tableau ?

Comment fixer un tableau ? 


fixer un cadre au mur
Fixer un tableau au mur ? Rien de plus facile !


Astuces & étapes préliminaires


Trouver le bon espace mural :

Évitez d'accrocher votre tableau à un grand mur vide, car cela aurait pour effet de rendre la peinture encore plus petites. Trouvez un petit pan de mur ou bien un grand mur sur lequel vous pourrez accrocher d'autres tableaux.


Position :

Accrochez vos tableau à une distance d'environ 3.8 à 8.9 cm. 
Le tableau doit être suspendu à hauteur des yeux.


Cadres : 

Il est préférable d'avoir le même type de cadre pour toutes les peintures se trouvant dans une même pièce. L'effet sera plus homogène.


Tableau de tailles différentes : 

Si vous souhaitez accoler un petit tableau avec un moyen et un grand, disposez le plus grand au centre et mettez les deux autres de part et d'autre. Placez ainsi, l'ensemble sera équilibré. 
Cette disposition pourra ainsi vous servir à mettre en valeur un long meuble dans une pièce (canapé ou table à manger). 


Motifs : 

Vous pouvez suspendre plusieurs petits tableaux ensemble afin qu'il forme un motif. 



Accrocher un petit tableau (- de 5kg) :


fixer de petits cadres aux murs

1) Le choix du support 

Clou, vis ou crochet à tableau ?

   Si vous choisissez un clou : 
Il vous faudra utiliser un clou de type 4D ou 6D de 3.8 cm de long environ. De manière générale, votre clou devra mesurer entre 2.5 cm et 5 cm de long. A l'aide d'un marteau, enfoncez doucement le clou à un angle d'environ 45° pour assurer plus de stabilité. La tête sera donc légèrement inclinée vers le plafond. 

   Si vous choisissez une vis (conseillé pour les murs en brique ou en plâtre) : 
Percez un trou, mettez-y une cheville, puis vissez la vis à l'intérieur. 

   Si vous choisissez un crochet à tableau : 
Insérez le clou dans le trou du crochet. Posez le crochet à l'endroit désiré et enfoncez le clou au marteau. Le clou devra avoir un angle d'environ 45°.


2) Fixez un petit anneau-crochet au dos du tableau

Mesurez la largeur du tableau et marquez le centre dans la partie haute de celui-ci. Fixez l'anneau-crochet à cet endroit. 


3) Suspendez le tableau

Accrochez le crochet au clou dans le mur puis reculez de quelques pas afin de vérifier si le tableau est droit. N'hésitez pas à vous munir d'un niveau à bulle. 


Accrochez un tableau (+ de 5 kg)


fixer des cadres lourds aux murs


1) Attachez une ficelle au cadre

Fixez les attaches (œillets métalliques) à chaque extrémité supérieure du cadre et passez une ficelle solide à travers les crochets. 
Avoir une ficelle attachée au dos du tableau est un moyen plus sécurisant de l'accrocher, car le poids sera réparti en deux endroits. 


2) Mesurez et marquez un point sur le mur pour le crochet 

Mesurez la longueur du tableau et divisez-la par deux puis ajoutez à ce chiffre 152 cm (= longueur / 2 + 152 cm). Le résultat vous indiquera la hauteur à laquelle vous devrez suspendre votre cadre à partir du sol. 
Tracez l'endroit indiqué sur le mur au crayon papier. 


3) Munissez-vous de chevilles

Choisissez une cheville en fonction du type de mur : 
- Pour un mur creux : cheville à bascule. 
- Pour un mur plein : une cheville à visser ou à expansion. 
La méthode de pose varie selon le type de cheville choisi. Certaines nécessitent un pré-perçage du mur 


4) Suspendez le tableau

Accrochez la ficelle à la cheville puis reculez de quelques pas afin de vérifier si le tableau est droit. Vous pouvez vous munir d'un niveau à bulle.




Articles les plus consultés